Le guide de votre bien-être à domicile

Allergie

Question-Réponse

Allergie



N’y-t-il pas de moyen d’aider l’organisme à reconsidérer un corps qui lui est étranger ?

Le système immunitaire de certaines personnes, après contact avec une substance étrangère qu’on appelle ‘allergène’, se défend de façon excessive. L’allergène, tout à fait inoffensif pour certains, sera considéré comme dangereux par les personnes sensibilisées et provoquera une réaction allergique.
Le système immunitaire est tellement complexe qu’il est difficile de savoir s’il fonctionne à son état optimal. Il existe de nombreux facteurs qui influencent l’immunité, en la diminuant ou en la renforçant.
Lorsque notre immunité est affaiblie, on parle d’immunodépression ou d’immunodéficience. Les facteurs et les causes sont nombreux : l’âge, la maladie, la malnutrition, la sédentarité ou au contraire le surentrainement, le surpoids, le stress, le manque de sommeil, les polluants, l’usage de tabac, l’alcool en excès, les drogues dures…
A l’inverse, une bonne immunité est favorisée par un ensemble de facteurs : hygiène de vie saine, pratique régulière d’une activité physique, gestion du stress et/ou pratique méditative, maintien d’une bonne masse musculaire, sommeil réparateur, nutrition, etc.
Le système immunitaire est le fruit d’interactions complexes, l’alimentation n’influençant qu’en partie. Avant de chercher à optimiser votre immunité par l’alimentation, assurez-vous d’avoir une hygiène de vie saine : un sommeil réparateur, une activité physique régulière, une bonne gestion du stress, etc.
Voici quelques éléments sur lesquels vous pouvez alors vous pencher :
-Assurez-vous d’un taux physiologique de vitamine D3. Un test sanguin sera nécessaire pour évaluer le déficit, ensuite des prises (indicatives) de 2000 à 5000 UI par jour pourraient être nécessaires pour rétablir un taux physiologique. N’oubliez pas la vitamine A, qui est également essentielle si vous n’êtes pas consommateur régulier d’abats.
-Veillez à votre flore intestinale. Une alimentation saine, un choix d’aliments fermentés, et des fruits et légumes seront une arme de choix pour un microbiote performant. Le cas échéant, des probiotiques peuvent aider à se remettre d’un épisode difficile.
-Consommez de l’ail : au maximum cru (ou peu cuit), et broyé au préalable. Sans oublier l’oignon, et tous les alliacées qui ont leur intérêt.
-N’oubliez pas les champignons : pleurotes ou shiitake en tête, ils peuvent être un soutien de choix pour votre système immunitaire.
-Consommez régulièrement du bouillon de poule à l’ancienne, dont vous pouvez tester notre recette, ou de la soupe réalisée à l’aide d’un tel bouillon.
Sans oublier le thé vert, le curcuma, le jus de grenade et les brassicacées tel que le brocoli, qui présentent eux aussi de nombreux intérêts.