Le guide de votre bien-être à domicile

Allergie

Actualités

La biotechnologie au service des allergiques

Spécialisée dans la recherche biotechnologique, une société francilienne travaille sur des études cliniques destinées à mettre en place des traitements contre divers types d’allergies alimentaires comme l’arachide et le lait. Toujours dans cette vocation, elle effectuera dès janvier 2013 des essais sur l’acarien, l’un des sources de risque d’asthme chez les tout petits.

Une technologie de rupture

Pour DBV Technologies, le Viaskin est une technologie de rupture utilisée dans la lutte contre les allergies alimentaires. Dans le cadre du programme ISI (Innovation stratégique industrielle) d’Oséo, la société a mis en place le Viaskin HDM, un nouveau programme de désensibilisation des jeunes enfants qui sera réalisé avec le projet collaboratif ImmunAVia estimé à 16,4 millions d’euros et financé en partie par des fonds publics.

Dans son dernier communiqué, Pierre-Henri Benhamou, le PDG de la société confie que Viaskin HDM est un véritable espoir pour les millions de victimes d’allergie aux acariens, les principales sources de l’asthme de l’enfant.

Une nouvelle méthode

Jusqu’à maintenant, les techniques de désensibilisation sous forme d’injections par voie sous-cutanée nécessitent le passage de l’allergène dans le sang. Cette technique peut provoquer un choc anaphylactique potentiellement mortel. Avec sa technologie de rupture, DBV utilise un patch qui fait entrer l’allergène dans les cellules dendritiques de la peau sans aucun passage massif dans la circulation sanguine. Parmi les candidat-médicaments proposées par la société, le Viaskin Peanut a déjà bénéficié du statut fast track (procédure de mise sur le marché accélérée) délivré par la Food and Drug Administration (FDA), l’autorité sanitaire américaine. Enfin, une conclusion de partenariat pour la mise en vente du patch sera élaborée dès la sortie des résultats de phase II des essais.