Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Equiper les écoles de stylos injecteurs d’adrénaline: une solution pour éviter des drames

Le choc anaphylactique est le stade le plus grave d’une crise allergique. Cela se produit au contact d’un allergène, comme le lait. Tout le système immunitaire se met en branle et réagit de manière extrêmement violente. Cela peut atteindre plusieurs organes, le cœur, et tout le système vasculaire de l’organisme. C’est  ce que l’on appelle une vasoplégie : tout se dilate et le cœur n’arrive plus à alimenter le reste du système artériel ni les organes. On peut ressentir cela comme un malaise, on se sent partir. Le corps lâche. Il peut y avoir une perte de connaissance et le cœur peut lâcher à ce moment-là. La pompe cardiaque n’arrive pas à suivre. Très souvent, les chocs anaphylactiques allergiques ont lieu dans l’heure qui suit l’ingestion d’un aliment auquel on est très allergique. Cela peut aussi être provoqué par une piqûre de guêpe, d’abeille, ou par la prise d’un médicament.

L’utilisation est extrêmement simple, et même de plus en plus simple. C’est une injection intramusculaire, on pique sur la cuisse. Avec l’institut Pasteur, nous formons les enfants à se faire cette injection eux-mêmes dès l’âge de 7 ou 8 ans. Même avant, s‘ils sont dégourdis. Quand l’enfant sent que ça ne va pas bien, il a éventuellement le temps de réagir. Il y a des modèles qui sortent qui ne nécessitent pas forcément de formation. En lisant le mode d’emploi écrit sur le stylo, on y arrive.

Normalement, le chef d’établissement doit tout mettre en œuvre pour informer son personnel.  Parce que malheureusement, on peut être équipé et ne pas avoir le réflexe ou les connaissances pour se servir du stylo injecteur. Avec l’institut pasteur nous faisons des formations à l’extérieur pour le personnel médical encadrant dans les écoles, pour que tout le monde soit au courant. Les premières personnes concernées sont quand même la famille, les parents, donc c’est eux que l’on informe aussi et qui peuvent ensuite expliquer aux encadrants.