Le guide de votre bien-être à domicile

Allergie

Actualités

Allergies aux chats : une cohabitation possible malgré tout

Le chat est l’animal domestique préféré des français. Pourtant certaines personnes naissent en étant allergique à ces boules de poils tandis que d’autres le deviennent avec le temps. Les yeux qui piquent, le nez qui coule, les irritations, les éternuements, les rougeurs…tout un mal être que l’allergie afflige en présence d’un chat. Contrairement à ce que l’on croit, l’allergie n’est pas causée par les poils mais par les secrétions de salives, d’urines et de peaux mortes. Pour rendre une cohabitation possible, voici les conseils à suivre :

-Eviter le contact : bien que l’envie de caresser votre chat vous démange, cela n’en vaut pas la peine pour une heure d’écoulement nasal, de démangeaison ou d’éternuement.

-Brosser les poils régulièrement : il est impossible de laver le chat à l’eau c’est pourquoi il faut le brosser régulièrement pour qu’il ne perde pas ses poils partout. Pour cela, vous pouvez demander à une personne non-allergique de le faire. Sinon, vous pouvez vous munir d’un gant et d’un foulard pour vous couvrir le nez avant de brosser votre chat avec un peigne fin. Un gant en caoutchouc est l’idéal car l’électricité statique générée par celui-ci attire les poils qui vont se fixer sur le gant.

-Aspirer la maison quotidiennement : éradiquer tous les poils de la maison, une mission pas facile du tout mais nécessaire pour vivre ensemble avec votre chat. Cette pratique est vivement conseillée surtout en mars/avril quand le chat se met à perdre son pelage d’hiver.

-Enlever la moquette et les tapis : bannissez les tapis, les moquettes, les coussins et les couvertures poilues car le chat va y laisser ces composants nuisibles.

-Limiter l’espace de vie de votre animal : si le chat n’est pas habitué dès son plus jeune âge à un espace de vie restreint, il est impossible de lui fermer une porte car il va miauler des heures. L’astuce qui marche est le citron. Les chats détestent l’odeur du citron. Pour cela, mélangez du jus de citron avec de l’eau et de l’huile d’eucalyptus et vaporisez le tout dans la chambre.

-Opter pour les vitamines C et le thé vert : le thé vert est riche en antioxydant ce qui fait qu’il réduise les symptômes de l’allergie. Les feuilles en sachet pré-préparé sont le meilleur choix. Il suffit de faire une infusion et d’en boire aussi souvent que possible. Il existe également le thé en poudre ‘ anti-allergie’ ou thé Benifuuki qui est aussi à base de thé vert. Riche en catéchines, il bloque les effets indésirables de l’allergie. La consommation d’aliments riches en vitamines C fortifie aussi l’organisme et l’aide à mieux supporter l’allergie. N’hésitez pas alors à faire le plein de vitamines C avec le persil, les choux, les agrumes, le cassis ou les poivrons.