Le guide de votre bien-être à domicile

Allergie

Des solutions douces et naturelles pour appréhender l’allergie au quotidien

allergie

© MKR Berlin - iStockphoto

L’allergie se vit au jour le jour, elle ne doit pas devenir un fardeau. Pourquoi ne pas la prendre comme prétexte à une meilleure hygiène de vie ? En douceur, l’homéopathie et ses disciplines sœurs font naître l’espoir chez les allergiques.
  1. Parler et mieux vivre les allergies
  2. Des gestes simples qui soulagent

Parler et mieux vivre les allergies

Si l’allergie est souvent une cause et une forme d’isolement, les allergiques doivent savoir qu’ils ne sont pas seuls et que la communauté des allergiques est en quelque sorte solidaire. Forums de discussions, plateformes d’échanges permettent ainsi de partager les expériences, de raconter les souffrances mais aussi d’apporter de l’espoir. Souvent, l’homéopathie revient dans les discours comme une voie du mieux vivre son allergie. La santé au naturel permet parfois de restreindre les symptômes ou de réduire le nombre de crises par une forme de prévention au quotidien. Nutritionnistes et phytothérapeutes sauront aussi adapter leurs ordonnances aux rythmes de vie de leurs patients.

Des gestes simples qui soulagent

L’alimentation est ainsi au cœur  de la démarche : bien identifiés, certains aliments permettent de prévenir les réactions tandis que d’autres sont clairement à éviter, tant ils renforcent les terrains allergiques. Il est, par exemple, recommandé par les homéopathes de limiter l’apport de graisses animales saturées dans l’alimentation. Si ce ne sont pas forcément les fromages et les viandes grasses qui déclenchent la réaction allergique, ils peuvent indirectement contribuer à son développement. Inversement, le bon cholestérol diminuerait les risques allergiques : les acides gras présents dans certaines huiles sont donc à consommer. Ainsi, il semblerait qu’un régime contenant deux cuillers à soupe quotidiennes d’huiles d’olive, de noix et de colza à parts égales diminue les sensibilités aux pollens. Attention cependant aux allergies multiples et notamment à la famille des noix. Les omégas 3, dont on entend beaucoup parler dans les publicités, auraient également ce type de vertus. Ils sont naturellement présents dans de nombreux poissons. Présente dans les fruits, la vitamine C a pour sa part une action antihistaminique reconnue. La consommation quotidienne, au printemps, de jus d’oranges fraîchement pressées aura un effet positif sur la sensibilité aux pollens. Les antioxydants présents notamment dans les pépins de raisin ont à la fois un intérêt dans la prévention des allergies mais également en traitement de la crise. Les yeux subissent eux aussi certains symptômes des allergies. Il est assez simple de soulager l’inflammation en utilisant un collyre.

Le pharmacien saura orienter le patient vers des traitements doux tels que l’eau distillée d’hamamélis. Cette plante a des propriétés décongestionnantes et apaisantes. La camomille et le bleuet auront également des effets intéressants, notamment en tant qu’antiallergiques cutanés et anti-inflammatoires. Il suffit d’imbiber une compresse et de l’appliquer autour des yeux. Concernant les démangeaisons du nez et du palais, toutes ces irritations désagréables qui accompagnent le rhume des foins, les granulés d’Allium Cepa sont un recours très répandu. Pour information, l’Allium Cepa c’est de l’oignon. Ce bulbe a en effet, malgré les épanchements lacrymaux qu’il provoque, des vertus très puissantes contre les écoulements abondants. Pour votre confort social et digestif, les petites billes blanches du pharmacien seront à privilégier. Certaines personnes préconisent de consommer également si possible des ½ufs de caille en comprimés pour réduire la production des immunoglobulines responsables des réactions allergiques.

Pour déterminer son régime personnalisé préventif de l’allergie et les bonnes habitudes à prendre, il est indispensable de consulter son médecin homéopathe au préalable, sans non plus faire l’impasse sur le passage chez l’allergologue qui identifiera clairement la pathologie et donnera autant de bons conseils comportementaux. Chacun reste ensuite libre de suivre le traitement qui convient le plus à ses choix de vie.